23 mars 2011 – 2/3  Ruines…
Suivante Précédente
+ Commentaires 23 mars 2011 – 2/3 Ruines…
Lorsque je croise une maison en ruine, lors de mes promenades dans la campagne berrichonne, la première interrogation qui me vient à l’esprit est qui à vécu là et dans quelles conditions ?

Rendre compte photographiquement du sentiment d'abandon que dégage « de ce qui a été » est particulier.

Doit-on garder la couleur du réel « perçu » (première photo) ou rechercher un rendu plus « esthétique » par le noir et blanc (seconde photo) ou être complètement « passéiste » en optant pour le rendu sépia ?

Ami(e) visiteur, à vous de choisir !







307
  • Pour m'ecrire...